Ripostesita's Blog

septembre 23, 2012

BIO: le scandale! Des steacks hâchés halal …..certifiés bio!

Ce sont les bacilles E.coli qui doivent être contents….ils sont bio désormais grâce à Ecocert

Un organisme de certification du label bio ECOCERT : l’ange gardien des produits bio comme il est  indiqué sur leur site: http://www.bioaddict.fr/article/ecocert-l-ange-gardien-des-produits-bio-a1569p1.html ,qui par ailleurs prétend défendre le bien-être animal n’hésite pas à accorder la certification bio à  à la société Bionoor basée à Aulnay-sous- bois en Seine Saint Denis qui commercialise de la viande halal.

http://www.bioaddict.fr/article/alimentation-bionoor-lance-la-viande-labellisee-bio-et-certifiee-halal-a3431p1.html

ACTION SITA

Le sigle AB apposé sur la viande atteste qu’elle est issue d’un mode de production biologique respectueux de l’environnement et du bien-être des animaux (ndlr:un boeuf égorgé façon halal peut agonir pendant 14 minutes alors qu’il est déjà accroché encore vivant sur la chaîne d’abattage. Ca c’est du bien être animal garanti par Ecocert). L’agriculture biologique se distingue par son mode de production fondé sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique.  N’est pas bio qui veut !  (ndlr: mais si le halal est bio grâce à EcocertSeule la réglementation stricte qui contrôle les éleveurs et les transformateurs est capable de vous offrir une garantie irréprochable( ndlr: alors que l’on connait les risques sanitaires, parfois mortels, dus au bacille E.coli encourus lors de  l’abattage halal mais semble-t-il ignoré par Ecocert). En consommant des produits biologiques, vous participez au respect de la nature.Vous contribuez à transmettre à nos enfants une terre propre et harmonieuse afin de préserver notre environnement naturel : les points d’eau, la faune sauvage et la flore variée des campagnes.(ndlr: alors ECOCERT : l’ange gardien des produits bio ou plutôt ECOCERT l’ange démoniaque des produits bio? On se perd en conjectures sur l’explication d’un tel scandale! A quand le premier mort bio? Bionoor ou Biomort?)Gros Chèque en provenance du Moyen Orient?

Gros chèque en provenance du lobby du halal en France ou ailleurs?

Gros chèque, façon dessous de table, au directeur d’Ecocert?

Pour écrire à Ecocert

on trouvera les coordonnées à cette page http://www.ecocert.fr/contact

et une liste de cadres à cette page : http://www.ecocert.com/organigramme

Quoi mettre dans l’enveloppe?

Pourquoi ne pas imprimer cet article à partir de l’option imprimer du navigateur ou alors mettre un texte personnel.

Publicités

janvier 25, 2012

IMPORTANT : Conférence de l’UDCC contre l’ICI de Delanoë le 28 janvier 2012 à 16h !

ICI= Institut des cultures d’Islam. C’est la dernière lubie de Delanoë. Coût pour le contribuable 22à 28 millions d’euros et le maire de Paris ose affirmer que la municipalité ne mettra pas un euro dans le projet. Reconnaissons qu’il a raison! Il ne mettra pas euro puisqu’il en mettra 28 millions.

Radio Delanoë nous ment, radio Delanoë est musulment

Vous n’êtes qu’une fourmi c’est vrai…Raison de plus pour venir grossir les rangs de  la fourmilière pour former l’armée qui dévastera tout sur son passage. Adoptez la fourmi-attitude: https://ripostesita.wordpress.com/la-fourmi-attitude/

L’armada des fourmis-résistantes se constitue pour dénoncer les magouilles de Delanoë et ses affidés comme le si mal nommé Vaillant maire du 18ième

novembre 4, 2011

Clash à la mairie du 18ième entre Delanoé et l’Union de Défense des Citoyens et Contribuables

L’Union de Défense des Citoyens et Contribuables (UDCC) pose des questions dérangeantes au maire de Paris lors de la réunion publique sur l’ICI (Institut des cultures d’Islam)qui a eu lieu à la mairie du 18ième arrondissement notamment sur les 28 millions d’argent publique octroyés au culte musulman par la mairie et aussi sur ce qui sera enseigné dans l’ICI avec la crainte que ce soit la charia qui rappelons-le est illégale car incompatible avec une démocratie comme le stipule clairement l’arrêt du 13 février 2003 de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH).

Vous êtes citoyen ou/et contribuable qui refusez que l’argent publique subventionne un culte alors rejoignez l’UDCC qui est une association apolitique qui n’est aucunement d’extrême droite contrairement à l’affirmation facile de Delanoé devant tout opposant à ses idées. Pour cela allez sur le site de l’association.

http://udcc.fr

octobre 15, 2011

susauxcollabos. Pitoyable prestation médiatique de Laurence Parisot contre Marine Le Pen

On a envie de dire à Laurence Parisot de quoi je me mêle?

Ce qu’elle pense de Marine Le Pen on s’en moque totalement. Ce que l’on attendait d’elle c’était des arguments et non pas des imprécations, des anathèmes gratuits et des procès d’intention préfabriqués visant à nuire à Marine Le Pen à travers des prétendus dérapages verbaux de son père. On appréciera l’élégance de la démarche. D’ailleurs ces dérapages sont des allégations grandement dues à des journalistes malveillants ou dont la maîtrise de la langue française n’est pas à la hauteur de celle de Jean-Marie Le Pen comme en fournit la preuve l’article d’Elisseievna proposé plus bas.

Depuis quand un enfant est-il responsable des prises de position de son père? A ce petit jeu débile on pourrait aussi aller enquêter sur le père de madame Parisot et se demander s’il était collabo ou résistant pendant la dernière guerre ou s’il avait été porteur de valises du FLN pendant la guerre d’Algérie.

Laurence Parisot critique Marine Le Pen mais refuse un débat avec elle! Bel exemple de malhonnêteté intellectuelle et de couardise mais on peut la comprendre vu la faiblesse insigne de sa prestation médiatique. Devant une caméra Marine n’en aurait fait qu’une bouchée . Elle est insignifiante cette Laurence Parisot et la journaliste a dû la recadrer plusieurs fois tellement son inimitié envers Marine Le Pen prenait le pas sur sa raison. Comment un être dénué de tout charisme et si peu maître de ses émotions peut-il diriger les patrons français? Elle est l’incarnation de la triplice Capital-islam-gauchisme qui a juré de détruire notre nation. Toujours plus d’immigrés pour peser à la baisse sur les salaires et qui pour beaucoup d’entre eux sont des musulmans qui refusent de s’intégrer et même qui rêvent de nous soumettre aux règles ignobles de la charia. C’est le double effet kiss-cool pour la patronne des patrons. Des salaires faibles donc de plus gros bénéfices pour les entreprises qui pourront verser des sommes encore plus confortables aux dirigeants et cerise sur le gâteau de plus en plus de musulmans spécialistes du prosélytisme par intimidation qui s’emploient à détruire la France et ainsi le patronat disposera d’une main d’oeuvre bon marché, docile et éloignée de toute revendication. Alors sûr qu’elle y tient à ce que nos frontières restent ouvertes malgré nos millions de chômeurs. Affirmer: «Les études économiques les plus sérieuses (sic) démontrent que l’immigration rapporte plus qu’elle ne coûte à la France.» – Laurence Parisot- il faut oser. Heureusement  pas un Français ne la croira. Les études concluant que l’immigration coûte 75 milliards à la France ne sont pas sérieuses vu qu’elles vont à l’encontre de ses intérêts. Laurence Parisot joue contre la France c’est une collabo de l’islamo-mondialisme.

Dernière information en date du 18 octobre 2011:

La conseillère de Laurence Parisot payée 25.000 euros par mois, pour un travail à mi-temps au Medef
http://www.fdesouche.com/249720-la-conseillere-de-laurence-parisot-payee-25-000-euros-par-mois-pour-un-travail-a-mi-temps-au-medef-video

Réponse à Laurence Parisot qui accuse Marine Le Pen de ne pas condamner son père

Laurence Parisot estime qu’il ne serait pas suffisant que Marine le Pen dise ne pas avoir la même vision de la deuxième guerre que son père, qu’il serait scandaleux qu’elle ne les ait pas condamnés. Grosso modo j’ai compris qu’elle insinue que les Pen seraient en somme des négationnistes.

Je tiens à dire à Laurence Parisot, que depuis quelques temps, à force de revenir en arrière sur les informations grâce à la facilité d’internet, à force de voir ce qu’a vraiment dit Le Pen, puis sa fille, j’ai compris qu’ils ne sont pas antisémites, pas négationnistes ( je le montre ci-dessous): voilà donc deux antisémites imaginaires de moins, et j’en suis heureuse, à sauter de joie après des années où j’avais cru le contraire sur la foi de grands médias, des bonnes nouvelles comme cela, on en voudrait tous les jours !

J’ai souvent ressenti les propos de Jean-Marie le Pen, tels qu’ils étaient rapportés par les grands médias, comme correspondant au titre du livre de Boris Vian : « J’irai cracher sur vos tombes ». Mais quand, internet venu, j’ai pu voir les vidéos des interviews dans lesquelles Jean-Marie Le pen s’exprimait, mon impression a été différente, car à chaque interview Jean-Marie affirmait condamner le génocide.

Maintenant, je vais répondre sur le fond à Laurence Parisot.

Littéralement elle parle de condamnation des propos de son père, mais on peut aussi penser qu’elle ou certains voudraient que Marine le Pen condamne son père.

J’ai donc deux réponses à faire à Laurence Parisot.

La première, c’est qu’une fille n’a pas à condamner son père. Marine le Pen a donné très clairement son point de vue sur le génocide, récemment dans une interview au « Point », auparavant déjà dans son autobiographie. Il me parait être de la plus grande mauvaise foi de prétendre qu’il y aurait la moindre ambiguïté dans ses propos sur ce sujet. Elle écrit : « lorsqu’on me traite de nazie, c’est pour moi l’incompréhension. Je ne me suis jamais sentie et ne me sentirai jamais de point commun avec une idéologie au nom de laquelle on a envoyé des femmes et des enfants à une mort certaine, pas plus que je ne m’en sens avec ceux qui la défendent. Je ne suis pas naïve. Je peux concevoir qu’on fasse des prisonniers de guerre : je peux concevoir qu’on prenne des hommes et les fasse travailler au bénéfice de la force dont ils sont les prisonniers. Ce sont les aléas de la guerre. Mais déporter des femmes, des vieillards et des gosses dans le but de les exterminer ne peut avoir aucun début de justification et démontre, sans discussion aucune, la barbarie absolue de ce système politique. C’est parce que ce totalitarisme nazi et les horreurs qui l’ont accompagné m’étaient insupportables que je suis devenue très jeune anticommuniste. ». Elle explique très bien le hiatus entre l’époque actuelle, où tout est basé sur l’émotion, et la vision de son père, qui tient compte d’éléments plus concrets : « le World Trade center a fait 2000 morts, le premier jour de la Bataille de la Somme a fait 60000 tués et blessés . Le dire, c’est relativiser. Sans minorer, sans nier. »

La deuxième, c’est que la question de la place des chambres à gaz dans le génocide et dans la guerre, ne peut pas être traitée en deux mots, que c’est même curieusement sacrilège d’être aussi cavalier avec une telle question.

J’ai déjà cité Simone Veil qui pose très bien un des nombreux aspects de cette question, à savoir que les chambres à gaz étaient un moyen technique, l’abominable étant la volonté de détruire tout un peuple, quel que soit le moyen technique, et nombreux furent utilisés : famine dans les ghettos, exécutions par balle, torture, épuisement par les travaux forcés .. et gaz. (http://ripostelaique.com/Quand-Simone-Veil-critiquait-la.htmlhttp://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/I05003752/simone-veil-a-propos-du-revisionnisme.fr.html ) : Simone Veil dit, sur la difficulté de connaitre le nombre de juifs assassinés, probablement encore sous-estimé et sur les chambres à gaz : « Alors c’est vrai que cinq millions, six millions … avec les archives russes qui viennent de sortir, qui montrent qu’il y a eu en fait des exactions en Russie que l’on sous-estimait, des villages entiers où les gens ont été passés comme cela la mitrailleuse, sans chambre à gaz. Même le débat sur les chambres à gaz est idiot : le fait qui est important c’est cette volonté, qu’ils ne sont pas arrivés à réaliser, parce que d’abord il y a des gens qui ont caché des juifs, et moi je voudrais rendre hommage à beaucoup de familles françaises qui l’ont fait et ont caché notamment beaucoup d’enfants. »

Voici la transcription de l’interview de Jean-Marie Le Pen où il parle de « détail », il dit explicitement que la mort de six millions de juifs n’est pas un détail, mais qu’il parle de détail à propos de la manière dont ils ont été tués :

http://www.dailymotion.com/video/xxiot_jean-marie-le-pen-point-de-detail-1_news

RTL

Transcription :

JM Lepen : « Je me pose un certain nombre de questions. Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu moi-même en voir. Je n’ai pas étudié la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Journaliste : « Mais vous mettez en doute .. c’est un point de détail , six millions de morts ? »

JM Lepen : « Non mais pardon, six millions de morts, comment,

Journaliste : « Six millions de morts, juifs, pendant la seconde guerre, vous considérez que c’est un point de détail ? »

JM Lepen : « Non. La question qui a été posée c’est de savoir comment ces gens ont été tués ou non »

Journaliste : « Ce n’est pas un point de détail »

JM Lepen : « Si, c’est un point de détail, de la guerre, oui. Enfin écoutez, voulez-vous me dire que c’est une vérité révélée à laquelle tout le monde doit croire, que c’est une obligation morale ? Je dis qu’il y a des historiens qui débattent de ces questions. »

Entre la phrase de Simone Weil : « Même le débat sur les chambres à gaz est idiot : le fait qui est important c’est cette volonté .. » et celle de Jean-Marie Le Pen : « savoir comment ces gens ont été tués ou non » « c’’est un point de détail », il faut toute de une sacrée dose de mauvaise foi pour refuser de voir que le sens est le même, ils disent tous les deux que le mode d’exécution n’est pas ce qui importe essentiellement.

Jean-Marie le Pen a donné deux jours après une interview au Quotidien de Paris où il disait «

« Cette réponse était claire et, pour des gens de bonne foi, ne laissait planer aucun doute sur ce que je pense du martyre du peuple juif d’Europe par les nazis et sur la condamnation que je porte sur ce crime. Négligeant cela, mes ennemis, et avec quelle fureur, m’ont fait grief d’avoir dit que les chambres à gaz étaient « un détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale », feignant de croire que ce mot était employé dans une acception péjorative. (…).. J’ai perdu mon père « mort pour la France » pendant la guerre, je sais donc le prix du sang et des larmes, je compatis à la douleur de tous ceux qui ont vu disparaître des êtres chers dans la tourmente.Je voudrais dire aux juifs français, mes compatriotes qu’on a tenté d’effrayer par cette campagne men­songère, que je ne les confonds pas avec ceux qui prétendent parler en leur nom. La France a le même amour pour tous ses fils, quelles que soient leur race ou leur religion. »

Il me parait que faire semblant de confondre cette question de la place des chambres à gaz avec du négationnisme c’est-à-dire avec la remise en cause de leur existence et de leur utilisation, est d’une singulière mauvaise foi, à moins que cette confusion soit due à la négligence, parce qu’au fond, cette question n’est qu’un prétexte, un outil politique, et non pas quelque chose qui vous préoccupe vraiment…

Quand j’entends les propos de Laurence Parisot, je retrouve la même impression : « Tiens, cela me rappelle le titre du livre de Boris Vian ».

A propos de la présentation des propos de Jean-Marie Le Pen sur ce sujet en général, je trouve particulièrement cynique et cruel, de jouer sur la peur des juifs, de leur faire croire qu’ils ont des craintes à avoir quand ce n’est pas le cas. Entre un Le Pen qui s’adresse aux juifs « qu’on a tenté d’effrayer » en leur disant « La France a le même amour .. » et tous ceux qui ont et continuent à entretenir, exacerber la peur des juifs : qui les soutient et qui les blesse sans scrupule ?! La cour d’appel de Versailles a condamné au civil ces propos (18 mars 1991), pour « atteinte au souvenir, au respect et à la compassion dues au survivants du génocide et de leurs familles » : ce qui me parait plus certainement porter une telle atteinte, c’est de tenter de vouloir faire croire qu’un homme politique dise ce que le journaliste lui a demandé « alors pour vous 6 millions de morts c’est un détail », là oui, dans cette fausse information là, il y a atteinte à la compassion due aux survivants et à leur famille, parce qu’on joue sadiquement sur nos peurs… Pour ce qui me concerne, ayant entendu ce que la presse rapportait ainsi, incapable de croire qu’elle mentirait sur un tel sujet, j’ai été tellement horrifiée que je n’ai rien écouté de ce que disait Le Pen, black-out total, jusqu’à il y a très peu de temps …

Pour ceux qui veulent vraiment savoir, ne pas se contenter de répéter des mantras sur la « Shoah », ne pas seulement se mettre en scène personnellement comme s’ils étaient des persécutés, alors qu’ils ne font qu’utiliser les morts juifs en récitant quelques phrases au format publicitaire…, pour ceux qui veulent vraiment connaitre l’histoire, voici quelques références :

Raul Hilberg (6 juin 1926 – 4 août 2007) : La Destruction des Juifs d’Europe, 1961 ; éd. Fayard, 1988, Exécuteurs, victimes, témoins, éd. Gallimard, coll. « NRF »-essais, 1994, La Politique de la mémoire, Gallimard, collection « arcades », 1996, Holocauste : les sources de l’histoire, éd. Gallimard, coll. « NRF »-essais, 2001.

Simone Veil : « Une vie »

Geneviève de Gaulle-Anthonioz La traversée de la nuit, Éditions du Seuil, Paris, 1998

The Russian Academy of Science Rossiiskaia Akademiia nauk. Liudskie poteri SSSR v period vtoroi mirovoi voiny:sbornik statei. Saint-Pétersbourg 1995 (ISBN 5-86789-023-6).,

Vadim Erlikman, Poteri narodonaseleniia v XX veke : spravochnik, Moscow, 2004 :

« Vadim Erlikam a détaillé les pertes soviétiques qui s’élèvent à plus de 26,5 millions. Les pertes militaires de 10,6 millions incluent les 7,6 millions de tués ou disparus, les 2,6 millions de prisonniers de guerre et les 400 000 partisans morts. Les pertes civiles atteignent un total de 15,9 millions. Ce chiffre inclut 1,5 million de morts liées aux combats, 7,1 millions liées à la politique brutale et aux représailles allemandes, 1,8 million déportés en Allemagne pour le travail forcé et 5,5 millions de morts liées à la faim ou aux maladies. La Biélorussie perd par exemple un quart de ses habitants. Le total de 26,5 millions n’inclut pas les famines de 1946-1947 et les victimes des répressions soviétiques. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Front_de_l’Est_(Seconde_Guerre_mondiale)

Ce qui m’alarme pour ma part, aujourd’hui, c’est de trouver si souvent dans des livres distribués en France, sous la plume de « savants » de l’islam, des textes se référant au Coran et le citant, et expliquant que les juifs sont les ennemis de Dieu, les ennemis du genre humain, et des parasites à éliminer : c’est-à-dire exactement le discours de Mein Kampf.

Cela oui, Laurence Parisot, c’est un danger auquel vous devriez prêter une grande attention, si jamais vous vous souciez des juifs VIVANTS !

Elisseievna

Si les basses manoeuvres de Laurence Parisot contre Marine Le Pen vous indispose il y a la démocratie directe pour lui faire savoir.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) Les 4 premières pages de ce document PDF contenant le texte du présent article situé au-dessus du mot ACTION, après sa conversion en PDF et qui est logé  à l’adresse: https://ripostesita.files.wordpress.com/2011/10/ripostesita-wordpress-com-susauxcollabos-pitoyable-prestation-mediatique-de-laurence-parisot-contre-marine-le-pen-ripostesita-s-blog.pdf

2)En finition : des textes imprimés sur l’islam en appliquant les consignes suivantes :

Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer 2  ou 3  feuilles soit 4 ou6 pages en tout suivant le grammage du papier utilisé. Vous pouvez donc compléter éventuellement votre courrier en imprimant sur les pages encore disponibles des informations afin de permettre a vos interlocuteurs une meilleure compréhension de l’islam. Au choix à cette page des argumentaires et tracts au format PDF: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courriers?

A Laurence Parisot au siège du MEDEF dont l’adresse figure à cette page: http://architopik.lemoniteur.fr/index.php/realisation-architecture/siege_social_du_medef/489

ou aux  membres du conseil exécutif du MEDEF que l’on trouve à cette page: http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_des_entreprises_de_France à l’adresse du siège du MEDEF pour qu’ils se rendent compte de l’insignifiance de leur patronne.

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez vous pourrez aussi suivre les consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/


Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA


Pour des informations plus détaillées sur les actions SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://sitamnesty.wordpress.com/about


Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR


septembre 24, 2011

Marie-Neige Sardin enfin médiatisée sur TF1 dans 7à 8 demain dimanche 25 septembre 2011

Une émission à ne surtout pas manquer

http://www.lemag-vip.com/television/46145-sept-a-huit-25-septembre-2011-marie-neige-sardin-parfum-le-oud-suicides-police.html

Marie-Neige Sardin vient aussi d’écrire un livre intitulé « Celle qui dit NON » qui va sortir incessamment. Nous vous tiendrons au courant le moment venu en vous indiquant où et comment se le procurer.

jeudi 6 octobre 2011, 09:00
sortie nationale

septembre 20, 2011

susauxcollabos. Laurent Joffrin-Mouchard serviteur zélé de l’islamisation

Laurent Joffrin directeur du Nouvel Observateur ou plutôt Laurent Mouchard pour l’état civil, cela ne s’invente pas, grand spécialiste pour tordre, déformer la réalité et la rendre compatible avec son idéologie bobo-gaucho toute dévouée à la triptice capital-islam-gauchisme qui entend liquider l’Occident comme cela est expliqué dans cet article http://ripostelaique.com/comment-l%E2%80%99alliance-capital-islam-gauchisme-entend-liquider-l%E2%80%99occident-schema.html  de Jacques Philarcheïn.

Intéressons-nous au cas de Laurent Joffrin-Mouchard grand collabo devant l’Eternel dont les « exploits » sont exposés dans l’article suivant: http://ripostelaique.com/joffrin-sen-prend-encore-a-riposte-laique-et-felicite-les-musulmans-de-la-goutte-dor.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+Laique%29

Une version PDF de cet article, prête à l’impression, sera proposée plus bas.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

IMPORTANT: on peut participer à une action « Sus aux collabos » plusieurs semaines ou plusieurs mois après que le collabo ait vu ses « exploits »  publiés sur le net car un collabo reste un collabo et plus il recevra des courriers espacés plus il sentira le poids de l’opinion publique sur lui et c’est bien le but de la manoeuvre.

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) L’article situé au-dessus du mot ACTION en l’imprimant à partir du navigateur (Cliquer d’abord sur le titre de l’article puis sur  Aperçu avant impression, Imprimer). Si l’article dépasse une page à l’impression n’imprimer que la première page. cela devrait suffire à renseigner le destinataire sur le sujet du courrier.

On peut aussi convertir l’article au format PDF en allant à cette page http://joliprint.com/ ou à celle-ci printfriendly.com . A partir de l’URL de l’article trouvé sur le net Joliprint vous fournira un document avec l’article au format PDF sur 2 colonnes qu’il vous suffira d’imprimer. Voilà le document PDF de 2 pages, imprimable en un click, que cela donne: https://ripostesita.files.wordpress.com/2011/09/ripostelaique-com-joffrin-s-en-prend-encore-a-riposte-la-que-et-felicite-les-musulmans-de-la-goutte-d-or.pdf

2)En complément. Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux ou trois feuilles selon le grammage du papier soit de 4 à 6 pages. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les  pages encore disponibles ce document de 3 pages de Paul Weston intitulé: Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : «Nous vous demanderons des comptes»  http://sitasecure.files.wordpress.com/2010/10/paulwestonstatement.pdf et éventuellement d’autres disponibles à cette page: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courriers?

Imprimer cet article et lui envoyer. Adresse postale de Laurent Joffrin au Nouvel Observateur à cette page: http://www.takeapen.org/francais/HebdosFrancaises.html#NouvelObs

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité. Nous ne considérons pas que qualifier de collabo quelqu’un qui par ses actes et ses déclarations prouve qu’il en est un, soit une injure. Sinon la vérité pourrait souvent être considérée comme une injure.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

juin 8, 2011

L’émission Contre-Enquête de Benoît Duquesne: un summum de désinformation

Intéressons-nous au cas du  journaliste Benoît Duquesne dont l’émission contre-enquête tendait un traquenard à Marine le Pen qui flairant le guet-apent s’est fort judicieusement décommandée. Voici un article bien argumenté contre Benoît Duquesne dont voici la source: http://www.legaulois.info/2011/05/complement-denquete-quelle-bouffonnerie.html . Les commentaires méritent d’être lus.

Une fois encore nous avons eu droit à une désinformation totale de notre télévision publique.Marine Le Pen a eu mille fois raison de refuser de participer à cette mascarade produite par « Complément d’enquête » et destinée à mieux nous faire connaître le Front National et dont l’objet premier était de le « diaboliser », de le « marginaliser » et cela sur ordre bien évidemment du « Front républicain » (UMP et PS complices). La séquence finale sur les « Skinheads », nazis, racistes et, cerise sur le gâteau, l’assassinat d’un jeune innocent par quatre demeurés embrigadés par un débile profond qui lui n’a pas été inquiété par « notre » justice, et cela afin que nous gardions l’image d’une droite extrême et que nous tremblions si par hasard elle arrivait un jour au pouvoir.

Si « Complément d’enquête » réalisait une émission multiraciale pour nous présenter sous un meilleur jour l’immigration, l’intégration, est-ce que la séquence finale nous présenterait les multiples assassinats et meurtres commis par des « blacks », des « beurs », des « jaunes », des « rouges » ?
Si « Complément d’enquête » réalisait une émission sur le Parti Communiste et le Parti Socialiste est-ce que la séquence finale nous présenterait les porteurs de valises du FLN, les poseurs de bombes, les assassins de nos enfants, des vôtres métropolitains, des extrémistes sanguinaires d’Action directe, des disparitions et suicides inexpliqués ?
Si « Complément d’enquête » réalisait une émission sur les « gaullistes », sur le RPR ou sur l’UMP  (peu importe le sigle puisqu’il change si souvent) est-ce que la séquence finale nous présenterait les crimes exécutés par le SAC, les affaires Boulin, de Broglie, l’exécution de Markovic sous Pompidou, les « barbouzes » et l’affaire Saint-Aubin ? Et je préfère oublier de Gaulle…

« Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France »… Quoi ? Suivez mon regard…il va dans toutes les directions !!

Allez dire à ce journaleux dont l’idéologie personnelle  tient lieu de déontologie journalistique, à moins qu’il agisse sur ordre,  ce que vous pensez de son travail de basse propagande.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

IMPORTANT: on peut participer à une action « Sus aux collabos » plusieurs semaines ou plusieurs mois après que le collabo ait vu ses « exploits »  publiés sur le net car un collabo reste un collabo et plus il recevra des courriers espacés plus il sentira le poids de l’opinion publique sur lui et c’est bien le but de la manoeuvre.

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) L’article situé au-dessus du mot ACTION en l’imprimant à partir du navigateur (Cliquer d’abord sur le titre de l’article puis sur Aperçu avant impression, Imprimer). Si l’article dépasse une page à l’impression n’imprimer que la première page. cela devrait suffire à renseigner le destinataire sur le sujet du courrier.

On peut aussi convertir l’article au format PDF en allant à cette page http://joliprint.com/. A partir de l’URL de l’article trouvé sur le net Joliprint vous fournira un document avec l’article au format PDF sur 2 colonnes qu’il vous suffira d’imprimer.

2)En complément. Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux ou trois feuilles selon le grammage du papier soit de 4 à 6 pages. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les  pages encore disponibles ce document de 3 pages de Paul Weston intitulé: Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : «Nous vous demanderons des comptes»  http://sitasecure.files.wordpress.com/2010/10/paulwestonstatement.pdf et éventuellement d’autres disponibles à cette page: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courriers?

A cette page on trouve l’adresse de France2 où envoyer le courrier qui sera transmis  à Benoît Duquesne: http://www.takeapen.org/francais/RTV.html#France2

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

mars 18, 2011

Le dernier gadget gauchiste, le concept de « citoyenneté musulmane ». Une pure imposture

Dans le cadre du débat sur l’islam/laïcité le site Terra Nova

a publié une note intitulée dans un premier temps:«Pour

une citoyenneté musulmane» puis finalement s’est ravisé pour l’intituler:

«Musulmans de France, pour une citoyenneté inclusive ».

Le texte en noir est celui de la note de Terra Nova et nos réponses sont en rouge

Un conseil de lecture, vu la longueur du texte: lire d’abord le texte en noir d’un paragraphe, en sautant ce qui est en rouge, puis relire le même paragraphe en entier avec les remarques en rouge, cela facilitera la compréhension de ce long texte.


Musulmans de France : pour une citoyenneté inclusive

(citoyenneté inclusive ,quel charabia! Que cela peut-il bien vouloir dire?  Il est vrai que l’ancien titre: pour une citoyenneté musulmane n’était guère plus clair et offrait le flan à la critique d’où l’apparition de la formule absconse de citoyenneté incluse dénotant bien l’embarras des auteurs pour choisir le titre. Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. Boileau. )
Pourquoi l’image est tronquée? Y avait-il des choses à cacher? Manifestation pour soutenir les terroristes du Hamas?

La communauté musulmane française ( la république française ne reconnait pas les communautés mais uniquement des citoyens égaux en droit et devoirs) n’en finit pas d’être renvoyée, par les médias et la classe politique, à un dualisme simpliste : d’un côté la figure du « musulman modéré(définition?)« , de l’autre « l’islamiste(définition?)« , prétexte à toutes les peurs et replis identitaires. Marc Cheb Sun et Ousmane Ndiaye, auteurs de l’appel « L’islam bafoué par les terroristes » (comment un titre peut-il être aussi mensonger? Otez-moi d’un doute, l’islam est bien calé sur les injonctions du coran qui demandent de convertir la terre entière par la persuasion, l’intimidation et si cela ne suffit pas par la coercition? Force est alors de reconnaitre que les terroristes appliquent ces préceptes et sont donc les vrais musulmans comme le film FITNA de Geert Wilders le montre si  bien; Chaque violence terroriste étant signalée comme l’application d’un verset du coran. Quant au musulman « modéré » vous vous gardez bien d’en donner une définition car on s’apercevrait que le soit-disant musulman « modéré  » en fait est celui qui ne respecte pas tous les préceptes coraniques et donc n’est plus musulman), lancé par Respect Magazine et relayé par Terra Nova en janvier dernier, plaident dans cette note en faveur d’une citoyenneté musulmane (parler de citoyenneté musulmane c’est de la propagande, de l’intox; voir les explications en fin de paragraphe) . Une parole citoyenne portée par les Français d’origine musulmane peut combattre efficacement la vision du monde binaire opposant Occident contre islam ( dont acte, il y a bien une opposition entre Occident et islam) ; elle peut accompagner les mutations de notre identité nationale( pourquoi l’identité française devrait-elle muter? Elle est très bien comme elle est depuis des siècles. Et pourquoi cela ne serait pas à l’islam de muter pour s’adapter à nos lois laïques en s’émancipant de la charia par exemple?),qui n’est pas figée mais en mouvement, et qui s’enrichit de leurs apports.

Les auteurs de cet article se sont bien gardés de parler de la loi islamique ou charia qui rend impossible l’accès à la citoyenneté française pour un pieux musulman et qui rend donc caduc le concept de citoyenneté musulmane invoqué dans le titre de cet article dans sa première version. En effet le pieux musulman se doit de suivre les préceptes de la charia= ensemble de normes comportementales qu’il se doit de pratiquer s’il veut échapper à l’enfer. Le hic c’est que « la charia est incompatible avec une démocratie » comme le stipule l’arrêt du 31 juillet 2001 de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) que l’on peut lire à cette page:

http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2011/01/18/charia-incompatible-avec-les-droits-de-l-homme.html

Le dilemme du musulman en France est simple: En tant que musulman il doit suivre la loi de l’islam, la charia et en tant que citoyen il devrait suivre les lois de la démocratie française clairement incompatibles avec la charia. Dilemme cornélien.

Ou il suit la loi divine, la loi d’allah, la charia et alors il s’exposera à être dans l’illégalité par rapport à nos lois démocratiques. C’est pourquoi il ne pourra être citoyen français.

ou bien il suit la loi des hommes, la loi de la démocratie française et alors il ne pourra plus suivre la charia et donc être musulman.

Une personne vivant en France ne peut faire allégeance simultanément à 2 lois incompatibles donc il faut qu’elle choisisse.

Parler de citoyenneté musulmane est donc une ineptie qu’il faut combattre.


SYNTHÈSE

Le débat sur l’identité nationale, relancé par une nouvelle polémique sur la place de l’islam dans la République, est un débat sain, en théorie. Il aide à prendre la mesure d’un enjeu majeur pour la France, la mutation profonde et rapide de son identité ( c’est une obsession de vouloir à tout prix la mutation de l’identité française; que l’islam mute d’abord pour s’adapter à l’identité française et on verra ensuite!) la communauté nationale, hier blanche et d’origine judéo-chrétienne, s’enrichit- que de l’enrichissement, pas d’inconvénients? dans quel monde bisounours vivent donc les auteurs? – ( aujourd’hui des apports des Français issus de l’immigration d’après-guerre, aux couleurs de la diversité et d’origine musulmane pour l’essentiel. A l’épicentre de cette mutation, il y a la question de l’islam, religion quasi-inexistante en France il y un siècle et référence (référence encore un mot vague qui mériterait d’être précisé)(aujourd’hui pour plus de 10% des Français.(dire que 10% des Français, soit plus de 6 millions de personne d’origine immigrée, sont musulmans est un gros mensonge car pour être rigoureux il faudrait dire qu’ils sont de culture musulmane au lieu de musulmans et parmi eux, comme pour les gens de culture chrétienne ou juive, 15% environ sont pratiquants ce qui donne 1million de musulmans pratiquants au lieu de plus de 6 millions. On comprend tout l’intérêt pour l’islam de grossir ses effectifs mais ce n’est que de la propagande. Il n’y a pas 6 millions de musulmans en France)

Ce débat est malheureusement instrumentalisé ad nauseam à des fins politiciennes, jouant sur les peurs (bien légitimes au contraire, envers une idéologie totalitaire maquillée en religion qui vise à soumettre l’humanité à Allah et cela par tous les moyens y compris les plus violents comme le terrorisme) et les conservatismes. L’objectif y est inverse à l’intérêt général de notre pays( on attend des preuves) et : rejeter cette mutation, creuser le fossé entre « eux (c’est qui?)» et « nous(c’est qui?) », dresser la France contre la France (encore une ineptie grandiloquente, il fallait dire dresser des Français contre des Français mais la France contre la France ça n’a pas de sens). Le débat sur l’identité nationale a ainsi été transformé en panel islamophobe, et nul doute que celui sur la place de l’islam atteindra de nouveaux sommets dans la stigmatisation du « péril intérieur ». Le moyen mis en oeuvre pour y parvenir est l’amalgame. Amalgame entre islam conservateur et islamisme(L’islamisme c’est l’islam dans toute sa logique, dans toute sa rigueur. L’islamisme est présent dans l’islam comme le poussin dans l’oeuf, comme le fruit dans la fleur, comme l’arbre dans la graine. R.P Henri Boulad, Jésuite. Il n’y a pas d’amalgame le coran de Ben laden est le même que celui du musulman lamda. Islam et islamisme c’est du pareil au même ) , entre pratique religieuse et fondamentalisme : en dehors des « musulmans modérés » , catégorie dans laquelle on ne classe que l’aile la plus progressiste et laïque, le reste de la communauté musulmane est assimilé aux « islamistes ». On renvoie dès lors l’essentiel de la communauté musulmane à ses courants ultraminoritaires et à leurs dérives marginales (voile intégral, polygamie(plusieurs dizaines de milliers foyers quand même)..). On nourrit ainsi les peurs des uns et le repli identitaire des autres.

Le rôle du politique est au contraire d’accompagner au mieux cette mutation en cours (Comment? L’islam ferait-il sa mutation pour devenir compatible avec les lois laïques? Quelle bonne nouvelle!) d’en éviter les soubresauts racistes (toujours ce vieux cliché éculé: celui qui critique l’islam serait raciste. Absurdité sémantique absolue mais ça ne prend plus, je dirais que cette argutie insupporte de plus en plus de gens) et d’en définir les nouveaux équilibres culturels. C’est aux Français « de souche » de porter cette mutation (aucunement c’est aux allochtones à s’adapter aux autochtones. Quand je suis invité à déjeuner par des amis ce n’est pas moi qui décide du menu ) , mais aussi aux Français musulmans : meilleure participation électorale, investissement dans le débat public, avènement plus rapide d’une classe politique d’origine musulmane – l’émergence d’une puissante citoyenneté musulmane (la persistance à employer cette terminologie inepte de citoyenneté musulmane montre combien vous sentez que les Français de souche n’accepteront pas des musulmans comme citoyens tant que ceux-ci feront allégeance à la loi d’Allah, la charia) permettrait de transformer les musulmans, par trop assignés à être « l’objet du problème », en acteurs du changement.

NOTE

Etre musulman aujourd’hui en Europe, c’est être placé au cœur des mutations identitaires du monde(et pourquoi donc? Parce qu’ils posent des problèmes dans toutes les sociétés qui les ont accueillis-d’accord avec les auteurs pour une fois). Des communautés nationales, hier blanches et d’origines judéo-chrétiennes, doivent intégrer de nouveaux citoyens issus de l’immigration récente, aux couleurs de la diversité et d’origine musulmane pour l’essentiel. Les tentatives désespérées (non pas pour empêcher la progression des métissages des pensées et des cultures installent les pays européens dans une tension identitaire, marquée par un repli qui n’offre aucune issue en termes de modèle de société.(aucune issue c’est vous qui le dites; on a déjà vu un million de Pieds Noirs traverser la méditerrannée et ceux qui refuseront de reconnaitre la prévalence des lois de notre démocratie sur toute autre fut-elle la charia auront toujours ce choix )
L’épicentre sismique de la mutation, hier l’immigration, est aujourd’hui l’islam. Mais la finalité de l’instrumentalisation reste la même : la peur comme moteur d’une idéologie ou d’une identité (on a donc pas le droit d’avoir peur, on n’a pas le droit de s’opposer à une idéologie suprêmaciste qui a pour objectif revendiqué de nous soumettre. Le « gentil » musulman modéré Erdogan n’a-t-il pas déclaré: « Nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques, nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes »). Le « danger musulman » est positionné au cœur du discours politique des partis d’extrême-droite. Mais pas seulement ! La méfiance, voire la défiance, dépassent les franges traditionnellement conservatrices de notre pays. Dès 2003, le chercheur Vincent Geisser mettait en lumière et dénonçait cette « nouvelle islamophobie ».( Vincent Geisser est dépassé c’est un nazebeen. Lors de sa dernière prestation à la TV il a été minable face à Rioufol et Arnaud Gouillon acculé qu’il était devant des évidences qu’il s’obstinait à refuser de reconnaitre. )
Depuis, la situation ne cesse de se dégrader . Sous prétexte de « débat identitaire », la communauté musulmane de France, hétérogène (de ce fait difficile à appréhender mais aussi riche de cette diversité-richesse la racaille? On se passerait volontiers de cette richesse) est constamment renvoyée à ses courants ultraminoritaires, et à leurs dérives (voile intégral, polygamie, etc.). Elle est constamment rappelée à l’ordre par une succession de lois qui, tout en ciblant des pratiques marginales, place l’ensemble de la composante musulmane au centre du problème identitaire français. Le cercle vicieux des extrêmes est entretenu par des cécités médiatiques et par des stratégies indécentes de récupération électorale. Depuis une décennie, la droite ne cesse de s’attaquer au « problème musulman ». Elle applique à cette religion la notion d’intégration. Erreur, car l’écrasante majorité des musulmans de ce pays sont des citoyens français (NON, un citoyen qui respecte la loi d’Allah ne respecte pas le loi républicaine donc n’est pas un citoyen. On ne peut faire allégeance à 2 lois incompatibles). Quant à la gauche, elle renvoie, comme la droite, l’expression de cette minorité à une laïcité doctrinaire (rien n’est plus faux les maires de droite et de gauche piétinent allègrement la loi de 1905 pour construire des mosquées). Loin de faire vivre son principe qui, pourtant, crée les conditions d’un vivre ensemble. Cette approche incantatrice et figée ne permet notamment pas à la jeunesse de se réapproprier cette notion. Il est temps de penser cette question afin de proposer une alternative à la stratégie de tension orchestrée par la droite, et inspirée par l’extrême-droite.
Une grande faiblesse du traitement politique et médiatique réservé à la question de l’islam est la non prise en compte de sa diversité culturelle et cultuelle : diversité des héritages (Maghreb, Afrique sub-saharienne, Asie, Europe et désormais « franco-français ») ; diversité des interprétations et des pratiques ; diversité sociale – l’islam reste très lié à des quartiers populaires marginalisés et discriminés lorsque, dans un même temps, une classe moyenne émerge.
Les récits, médiatiques et politiques, ont construit un « islam imaginaire », fantasmé, ( lire le coran, les hadiths et la sira pour voir s’il n’ y a pas matière à fantasmer des fois) et ont largement contribué à impulser l’idée d’un « péril intérieur ».(et oui c’est la 5ième colonne islamique avec les frères musulmans dans ses bagages)
La figure du « musulman modéré »(définition ?), sorte d’exception qui confirmerait la règle, est entrée dans le langage courant. Les grilles de lecture dominantes proposées sont manichéennes… Les musulmans restent enfermés dans une assignation binaire : « modérés » (et les médias s’accordent le droit de choisir leurs représentants) ou « islamistes » (un spectre allant des mouvements violents jusqu’aux tendances conservatrices que l’on retrouve dans l’ensemble des monothéismes). La confusion (la confusion elle est dans votre tête pour nous aucune confusion tout est clair, il suffit de savoir lire, l’islam est violent dans ses textes fondateurs et comme c’est la parole d’Allah cela a de quoi inquiéter)entre la religion, ses courants conservateurs, et son instrumentalisation dans une idéologie violente est passée dans le langage courant. Et gagne l’inconscient des Français.(au contraire c’est une prise de conscience des Français de la dangerosité de l’islam )
Aujourd’hui plus que jamais, une pédagogie et une reconquête du sens des mots est nécessaire(tripatouiller le sens des mots c’est la spécialité des gauchistes. il n’est que de penser au mot racisme et voir comment il a été trituré) . Qualifier sous le même vocable « islamiste » le premier ministre turc Erdogan, les milices armées du GIA, voire l’assassin Ben Laden, est un abus insupportable. (oh le « gentil » Erdogan qui a aussi déclaré: “Les mosquées sont nos casernes, les couples nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats” on va quand même pas dire que c’est un islamiste pas plus d’ailleurs que le président turc qui dit: “On changera définitivement le système laïc. La République vit ses derniers temps”)Personne ne tolèrerait de voir la chrétienne-démocrate Angela Merkel désignée sous le même vocable (lequel?) que divers extrémistes (Opus Déi, Tea party ou brigades anti-avortement…) ! (Quel scandaleux parallèle de mettre sur le même plan les assassins de masse comme Ben Laden ou ceux du GIA qui ont massacré des milliers d’innocents avec des groupes comme l’Opus Dei, le Tea Party ou les brigades anti-avortements dont les crimes de sang se comptent sur les doigts d’une seule main. C’est de la propagande abjecte qui disqualifie leurs auteurs.)
L’exigence de différenciation va plus loin. « En France, on associe souvent le fondamentalisme au degré de pratique religieuse. Or il est impératif de découpler les deux : des personnes très croyantes peuvent, dans le même temps, tenir un discours profondément ancré dans la modernité», argumentait fort justement le spécialiste Olivier Roy[1].(on peut donc être obscurantiste et moderniste en même temps; qui peut croire de telles inepties? Bonjour la schisophrénie de telles personnes)
Ce harcèlement politique et médiatique, à force de concentrer l’attention sur des courants extrêmes, pousse les musulmans à s’afficher comme un bloc uniforme, à faire front et, de ce fait, à afficher des solidarités absurdes. Il développe, chez les jeunes notamment, une lecture paranoïaque du monde et sert de leitmotiv aux tenants des replis identitaires qui dissertent à longueur de temps sur une islamophobie, selon eux, inhérente à la société française. De toutes parts, l’idée du « nous(c’est qui?) » et « eux » (c’est qui?) gagne du terrain.
Le « débat » sur l’identité nationale, sous prétexte de libérer la parole, s’est transformé en panel islamophobe, lieu de tous les amalgames. Marine Le Pen en récolte aujourd’hui les fruits. Nous allons, ainsi, vers une campagne présidentielle où la question musulmane sera, une fois de trop, fortement manipulée.(ou plutôt enfin largement débattue)
Il est important que le refus de ces instrumentalisations soit notamment porté par les musulmans. Ce positionnement n’équivaut pas à l’expression d’un communautarisme fermé. Bien au contraire, il participe d’une citoyenneté active (NON encore une fois un musulman  ne peut être citoyen), et donc souhaitable.
De plus, des dynamiques « communautaires » peuvent aussi bénéficier à toute la société. Au début des années 1980, face à l’épidémie du sida, c’est bien la communauté gay qui pousse les pouvoirs publics à mettre en place des dispositifs de prévention, d’information et de prise en charge. Cet activisme profitera à tous, car l’épidémie, elle, n’épargnera personne… Une cause minoritaire – en apparence – est devenue un combat transversal, avec des retombées pour toute la communauté nationale. Plus tard, le Pacs (pacte civil de solidarité) suivra la même voie. Porté par la minorité gay, il devient une réponse à de nouveaux modes de vie, homos ou hétéros. ( ce paragraphe est de l’enfumage complet. Je ne vois vraiment pas comment une dynamique « communautaire » islamique pourrait avoir des retombées positives envers les non musulmans. Les auteurs pensent-ils peut-être au halal dans les cantines, aux horaires aménagés dans les piscines, aux prières dans les rues etc.)
Une parole citoyenne portée par des musulmans (de confession, de culture ou d’héritage), de ce fait libres et affranchis des injonctions (si c’est injonctions coraniques que les auteurs veulent dire, c’est qu’ils sont d’accord avec nous pour interdire la charia ce qui aiderait grandement à résoudre les problèmes posés par l’islam), les replacent comme acteurs de leur propre destin et, dans le même temps, dynamise une République inclusive(kézako?).
Les sociétés de traditions musulmanes sont, elles-mêmes, en mutations, portées par une forte aspiration démocratique( Si seulement c’était vrai mais malheureusement en Egypte les frères musulmans, ces grands démocrates, sont aux portes du pouvoir) . Les révolutions arabes actuelles en sont la plus forte expression. Dans leur approche de l’islam, une grande partie des individus a su faire évoluer la pratique et les modes de pensée avec les aspirations nouvelles. Le besoin d’émancipation dans le monde musulman ne relève pas de « l’occidentalisation », mais d’une inscription dans le mouvement des sociétés, et d’un besoin de démocratisation. Il se heurte surtout aux résistances des pouvoirs en place, mais aussi au conservatisme de certaines franges. La peur de l’islamisation de nos sociétés a son écho : la crainte de l’occidentalisation des sociétés musulmanes, même si celle-ci est, aujourd’hui, occultée par les révoltes et les révolutions du monde arabe.
Islamisation / occidentalisation : leur grille de lecture commune est le rejet de l’évolution par le métissage des pensées(kézako?), des modes de vie, et des identités. Dans le fond, le discours fondamentaliste reste, religieusement et spirituellement, très faible. Paradoxalement, ce n’est pas l’islam qui assure la cohérence de son rassemblement, mais l’esprit anti-occident.
La culture islamique n’est pas homogène. Chaque société l’a adaptée à son temps et son histoire. Et la présence de plus en plus importante des musulmans en Europe est, elle aussi, un facteur d’évolution de sa pensée (quel charabia! « sa pensée » c’est la pensée de qui? De la culture islamique? Les cultures pensent maintenant?). De part et d’autre, l’inscription dans ces mutations identitaires est une nécessité pour nourrir une pensée évolutive. On ne peut définitivement rester sur des identités figées et apeurées.
L’émergence en France et en Europe d’une puissante citoyenneté musulmane( la citoyenneté musulmane ça n’existe pas! Il y a la citoyenneté française point barre) participerait, d’une part, à combattre, dans les sociétés musulmanes, les lectures d’un monde binaire : Occident contre islam. Dans un même temps, elle permettrait de refuser, ici, les assignations qui cantonnent les musulmans à être « un problème », voire « le problème », en les positionnant comme des acteurs incontournables, et non plus comme des sujets. Enfin, un rassemblement inédit de citoyens d’héritage islamique, croyants ou non, allant jusqu’aux représentants du culte, sur des positionnements communs, brise (encore une faute de français « briserait » serait plus correct) bien des barrières, conscientes et inconscientes, de celles qui bloquent les évolutions.
Cette citoyenneté musulmane( ineptie pour des raisons déjà signalées) passe par une meilleure participation électorale – et à cet égard, le tour de France des Scouts musulmans pour encourager le vote des jeunes de quartier devrait être soutenu et mieux médiatisé. Elle passe aussi par un plus grand investissement des Français musulmans dans le débat public, débat qui ne doit pas être accaparé par les seules forces réactionnaires. La formation des journalistes – sur la diversité de la réalité musulmane, les différents visages des conservatismes, des fondamentalismes et de l’islam politique – est aussi un objectif prioritaire. L’avènement rapide d’une classe politique d’origine musulmane est également indispensable, et c’est aux partis, notamment progressistes, de s’en assurer.
Ouvrir la porte d’un dialogue serait, ici comme là-bas, porteur de dynamisme et de changements. Il est temps de créer des dynamiques communes et des échanges constructifs.

Quelques propositions

Inclure dans le cursus des étudiants en journalisme, mais aussi dans les rédactions, y compris auprès des rédacteurs en chef, et également dans les partis politiques, des formations sur :
– les débats qui parcourent le monde musulman
– l’histoire, la sociologie et la diversité des musulmans de France
– les différents visages des conservatismes, des fondamentalismes et de l’islam politique
– la citoyenneté musulmane (concept inepte, un musulman fait allégeance à la loi de l’islam: la charia qui est en opposition frontale avec les lois de notre démocratie donc il ne saurait être un citoyen français)
– les nouveaux penseurs de l’islam. (aucun d’eux n’a encore demandé que l’on expurge le coran de tous ses versets violents à l’égard des mécréants, des femmes, des homosexuels, des apostats alors les nouveaux penseurs de l’islam certes ils pensent mais ils ne sont pas prêts d’égratigner le dogme islamique)
Pourquoi ? Parce que la représentation dans les médias souffre d’une pratique courante des amalgames et de l’usage des stéréotypes, notamment celui de l’islamiste et du modéré. « L’islam positif » n’y est quasiment jamais représenté. Trois exemples parmi de nombreux autres :
– Les voyages des (le mot des est impropre car tous les musulmans n’ont pas été à Auschwitz; c’est une faute de français, il fallait écrire « de » à la place de « des » ) musulmans à Auschwitz, en mémoire aux victimes de la Shoah, rassemblent depuis des années des groupes importants et ne sont pas médiatisés. (Bonne initiative qui effectivement devrait être médiatisée)
– L’initiative lancée par Respect Magazine, et largement suivie, « L’islam bafoué par les terroristes » a, certes, été très relayée par la presse écrite et les radios, mais très peu par les télévisions. (titre mensonger comme il a déjà été dit, les terroristes appliquent les injonctions du coran qui, fait accablant, ne sont pas les injonctions d’un homme mais d’Allah ce qui est grâvissime. Cela est bien un des problèmes posés par l’islam: un dieu Allah qui appelle à la soumission de tous les hommes par le glaive si nécessaire)
– Enfin, le tour de France citoyen des Scouts musulmans pour encourager le vote des jeunes des quartiers souffre d’un déficit d’information.
Vos exemples d’islam positif sont bien maigrichons au regard des innombrables exemples étayant le côté négatif de l’islam depuis qu’il existe. 270 millions de morts quand même et la médaille d’or des idéologies sanguinaires toutes époques confondues: http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam-christianisme/islam-270-millions-morts-nom-allah-1400-ans-t605.html
Soutenir et développer des initiatives remarquables d’enseignants qui, en abordant, de près ou de loin, la question du fait religieux (Des professeurs gauchistes qui enseignent le fait religieux sans la moindre formation MDR On est loin du temps où la religion était l’opium du peuple et où la gauche bataillait ferme pour interdire la religion à l’école) impulsent du vivre ensemble.(ah! Le vivre ensemble entre le loup et l’agneau on en rêve tous. Oui au vivre ensemble mais pas à n’importe quel prix)
Inscrire dans le calendrier républicain une fête qui ne soit pas strictement catholique, mais un jour des religions. Cette journée de fête commune sera, notamment, l’occasion de mieux faire connaître l’islam.

[1] In Respect Magazine, numéro 28

Précision : modification du titre de la note (14 mars 2011)

Notre contribution suscite beaucoup de réactions. Bon nombre d’entre elles sont très positives, d’autres marquent de vrais désaccords de fond. Même si, malheureusement, certains flirtent avec la xénophobie et le racisme( toujours le sempiternel credo des gauchistes: pas d’accord avec moi donc vous êtes raciste, xénophobe oui mais voilà la diabolisation ça eu payé mais ça ne paye plus; ce discours insupporte les gens), voilà qui nourrit le débat sur cette question. Pour autant, il semble que le titre que nous avions choisi, « pour une citoyenneté musulmane(c’est un voeux pieux sans jeu de mots) » , puisse donner lieu à une interprétation erronée du propos, de nature communautariste. Par « citoyenneté musulmane »(encore une fois on ne peut être musulman et citoyen; ces termes sont antinomiques) nous ne parlons pas d’une citoyenneté spécifique, à part, encore moins en contradiction avec la citoyenneté tout court. Nous voulons souligner que les Français d’origine musulmane ne sont pas encore pleinement citoyens( ils seront reconnus comme citoyens à part entière quand ils auront abjuré la charia qui est incompatible avec notre démocratie. Tout le problème est là) : ils sont très peu reconnus dans la classe politique, et participent de ce fait peu au débat citoyen. L’abstention dans les quartiers populaires est massive. Sur l’islam comme sur la question des identités, notre rôle est d’impulser des débats citoyens qui incluent chacun (et chaque composante), au lieu de faire des musulmans « l’objet » d’un débat, qui accentue un sentiment de décrochage : le sentiment d’être non pas « des citoyens à part entière », mais « des individus totalement à part »( la faute à qui? Les gens de toutes origines qui ont choisi la France pour y vivre et y travailler ont toujours été admis dans la mesure où ils ont respecté nos lois et nos us et coutumes. Ceci n’est pas le cas de beaucoup de musulmans qui veulent nous imposer leur façon de vivre ). Acteurs et non objets, voilà ce que nous entendons par « citoyenneté musulmane »(C’est une ineptie , les mots citoyen et musulman sont antinomiques ) A cet égard nous avons souhaité en changer le titre pour que le contenu de la note, et seul son contenu, soit mis en débat : « Musulmans de France : pour une citoyenneté inclusive ».(du charabia)

Les auteurs manquent totalement de rigueur dans cet article constellé de fautes ,qui est écrit dans un français approximatif et parfois à la limite de l’intelligible . Ils utilisent des mots « valises » , des mot « fourre-tout » non définis sciemment comme musulmans, musulmans modérés, islam, islamisme, fondamentalistes, islamistes en évitant soigneusement le mot charia qui évidemment met à mal leur thèse et rend inepte leur concept de citoyenneté musulmane qu’ils répètent ad nauseum pour saturer l’esprit du lecteur et lui faire croire que c’est une évidence et par conséquent qu’il est inutile de réfléchir à une hypothétique signification.

Des affirmations gratuites à la pelle sans le moindre commencement d’argumentation Du charabia de pseudo-intellectuels tout juste capables de jeter en pâture au lecteur quelques néologismes abscons comme métissage des pensées, citoyenneté musulmane, citoyenneté inclusive, islam positif. Cet article n’est qu’un vulgaire texte de propagande gauchiste bâclé. C’est pour cela que nous avons tenu d’y répondre pour tordre le cou à la fiction de la citoyenneté musulmane.

Source de la note de Terra Nova: http://www.tnova.fr/note/musulmans-de-france-pour-une-citoyennet-inclusive


mars 12, 2011

Action SITA en 2 en 1. Copé s’abaisse jusqu’à l’abjection et le frère Richard Berry nous dit le bien et le mal

Ces personnes vous inspirent du dégoût faites-leur savoir par écrit, c’est la nouvelle façon de voter, c’est la démocratie directe.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu ) ou en cas d’absence d’adresse postale envoi d’un courriel.

Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles soit 4 pages en tout. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les pages encore disponibles des informations  afin de permettre a vos interlocuteurs une meilleure compréhension de l’islam. Au choix à cette page des argumentaires et tracts au format PDF: http://tinyurl.com/ksudr9

Action SITA N°1


Jean-François Copé tient des propos scandaleusement mensongers et s’abaisse jusqu’à l’abjection envers Marine Lepen

en présentant Marine Le Pen comme une potentielle tueuse d’enfants, Copé atteint le fond du fond de la saloperie politicienne

Lire l’article de Riposte laïque sous la plume de  Djamila Gérard:

http://ripostelaique.com/en-presentant-marine-le-pen-comme-une-tueuse-denfants-cope-atteint-le-fond-du-fond-de-la-saloperie-politicienne.html

Quoi envoyer?

L’article de Riposte Laïque au format PDF, prêt à imprimer sur 2 pages , que l’on trouve à cette page: https://ripostesita.files.wordpress.com/2011/03/ripostelaique-com-en-presentant-marine-le-pen-comme-une-potentielle-tueuse-d-enfants-cope-atteint-le-fond-du-fond-de-la-saloperie-politicienne.pdf

Destinataire:

La mairie de Meaux dont J-F Copé est député maire dont on trouve l’adresse à cette page: http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/fiches_cir/07706.asp

ou encore à l’adresse du siège parisien de l’UMP dont J-F Copé est le secrétaire général que l’on trouve à cette page: http://www.lemouvementpopulaire.fr/personnalites/ (cliquer sur « nous contacter » en bas de cette page)

Action SITA N°2

Encore un artiste qui se croit obliger de nous dire ce que l’on doit penser pour faire partie du camp des progressistes, du camp du bien, du camp des saints. Je ne sais pas vous mais moi desormais dès que je verrai Richard Berry à l’affiche d’un film je boycotterai.

Richard Berry dans son dernier rôle qui n’est pas de composition: commissaire du peuple

Quelques extraits de l’article suivant publié sur Riposte Laïque: http://ripostelaique.com/richard-berry-aux-grandes-gueules-salaud-de-peuple-francais.html

….D’un bout à l’autre, ce bobo des beaux quartiers bouffi de suffisance a vomi sa haine de la France et des Français avec une morgue non dissimulée. Invité à commenter la « vague bleue » représentée par Marine Le Pen, il la qualifia de vague noire et posa la question essentielle, à savoir s’il fallait se barrer ? Car M. Berry, qu’on se le dise dans la France profonde (et probablement moisie), est un grand résistant. Mieux encore, il « sent » ces choses-là. Oui, Richard Beria nous l’affirme. Selon ses dires, il a toujours senti ça depuis Pétain, cette menace plane toujours au-dessus de la France qui peut toujours basculer dans les extrêmes. C’est donc pour cela qu’il faut de la « résistance », comme « à l’époque » (entendez 1939-1945). La France est donc toujours un pays pétainiste. Incapable de lutter contre ses vieux démons, elle n’a absolument pas changé depuis les années 1930 et l’Occupation, on pourrait même dire que c’est inscrit dans son patrimoine génétique. C’est beau comme du BHL ! Bien sûr, c’est contre cette France qui, « quand elle est mécontente, a tendance à rejeter la faute sur l’Autre (le juif, le noir, l’arabe) » et à « stigmatiser » les minorités qu’il faut résister. Richard Berry, comme on aura tout loisir de le constater par la suite, n’hésite pas à recycler les poncifs les plus éculés pour se glisser dans le costume, beaucoup trop grand pour lui, du Résistant à l’Occupant nazi. Le docte comédien nous met d’ailleurs solennellement en garde : « ce n’est pas une façon d’exprimer sa colère que de voter pour un parti qui exacerbe les choses les plus basses chez l’être humain comme le racisme ou le rejet ». M. Berry reprend ainsi à son compte, en croyant sans doute faire preuve d’une ébouriffante originalité, les slogans creux qui avaient déjà cours il y a vingt ans et que même un militant de SOS-Racisme pris de boisson n’oserait pas écrire aujourd’hui dans un tract….

…De telles inepties, que pourtant personne ne releva sur le plateau de l’émission, méritent que l’on s’y attarde un instant. Car si Mme Le Pen arrivait au pouvoir, ce serait au terme d’un processus démocratique régulier que les pays mentionnés plus haut n’ont jamais connu. Et si le peuple français souverain ne voulait plus de Mme Le Pen, ce serait à lui et à lui seul de défaire par les urnes ce qu’il a fait par les urnes. Au fond, M. Berry nous montre sa curieuse conception de la démocratie. A l’instar d’un Cohn-Bendit, il ne la tolère que quand elle va dans la bonne direction. Le peuple a mal voté ? Insurrection générale ! Le sang peut couler ? Peu importe, puisque c’est pour la bonne cause. Après l’uniforme de résistant, Berry rêve visiblement d’essayer la panoplie de guerillero…

Quoi envoyer?

L’article de RL au format PDF , prêt à imprimer sur 2 pages, que l’on trouve à cette page: https://ripostesita.files.wordpress.com/2011/03/ripostelaique-com-richard-berry-aux-grandes-gueules-salaud-de-peuple-francais.pdf

Destinataire: ce bobo des beaux quartiers bouffi de suffisance qui a vomi sa haine de la France et des Français avec une morgue non dissimulée.

Ecrivez à son agent dont l’adresse se rtouve à cette page: http://www.fanmail.biz/89910.html

janvier 21, 2011

Action SITA 3 en 1

L’hebdomadaire en ligne Riposte laïque nous offre cette semaine, dans son numéro 181, trois  articles que nous avons complétés en actions SITA.

Citons d’abord ces 3 textes  prêts à être imprimer:

I) Et si le « nouveau facho » c’était le journaliste Sébastien Lafargue ? Par Christine Tasin, Pierre Cassen

On peut imprimer l’article sur 4 pages à partir de la page http://www.ripostelaique.com/Et-si-le-nouveau-facho-c-etait-le.html par la procédure habituelle en cliquant successivement sur Fichier du navigateur, Aperçu avant impression puis en réglant l’échelle à 90% pour Internet Explorer et 100% pour Firefox ensuite cliquer sur Imprimer.

II) Christine Matheus, journaliste au Parisien, trouve normal que des infirmiers suivent des stages à la mosquée de Créteil ! Par Catherine Ségurane

On peut imprimer cet article sur 4 pages à partir de la page http://www.ripostelaique.com/Christine-Matheus-journaliste-au.html en suivant les consignes du I)

III) Les dix commandements laïques du professeur Fourest par Paul Le Poulpe

On peut imprimer cet article sur 2 pages à partir de la page: http://www.ripostelaique.com/Les-dix-commandements-laiques-du.html en suivant les consignes du I)

Ces journaleux aux ordres de la bien-pensance vous insupportent faites-leur savoir en votant selon la nouvelle façon avec votre enveloppe timbrée comme bulletin de vote.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

I) Ecrire à Sébastien Lafargue à France4:   http://www.france4.fr/et-vous/

II)Ecrire au Parisien qui transmettra à Christine Matheus : http://www.takeapen.org/francais/QuotidiensFrancaises.html#LeParisien

III)Ecrire aux éditions Grasset qui transmettront à Caroline Fourest: http://www.edition-grasset.fr/textes/accueil.htm

 

Page suivante »